Voici les nouvelles fonctionnalités apparues sur LinkedIn depuis le début de l’année 2022, du côté des profils, des pages, des groupes, du fil d’actualités, de la messagerie… En commençant par les nouveautés LinkedIn les plus récentes (ordre anté-chronologique).

(Dernière mise à jour : 6 mai 2022)

Couper une vidéo

Il est (enfin !!!!) possible de couper une vidéo directement dans l’éditeur de mise en ligne de LinkedIn. Mais uniquement aux points « in » et « out ». Toujours pas de montage en vue…

Ajouter un lien cliquable en haut de son profil

Pour ajouter un lien cliquable directement visible sur son profil LinkedIn, il suffit de se rendre dans la version modifiable, puis dans les champs principaux (via le stylet situé en bas à droite de la photo de couverture), tout en bas de la fenêtre pop-up. Et il est possible de personnaliser le texte cliquable (30 signes max.).

Pour rappel, il était déjà possible d’ajouter jusqu’à 3 liens cliquables dans la partie « coordonnées » de son profil. Mais ils ne sont pas affichés par défaut.

Statistiques de publications consolidées en mode créateur

Les profils passés en mode créateur voient leurs statistiques de publication consolidées, sur 7 jours par défaut (mais il est possible de monter jusqu’à 1 an). Avec un graphique à la clé, qui permet de basculer du volume d’impressions à l’engagement.

En plus, comme pour les pages, les profils de créateurs permettent d’approfondir les stats d’engagement, en les filtrant par métier, localisation, secteur, séniorité, taille d’entreprise et par société.

Inviter, c’est déjà suivre

Désormais, le simple fait d’inviter un profil à rejoindre votre réseau automatise le fait de suivre cette personne, qu’elle accepte ou pas votre invitation.

Une cloche sur les pages

Comme il l’a fait sur les profils, LinkedIn déploie actuellement une cloche sur les pages d’entreprises. Pour rappel, le principe est simple : une fois cette cloche activée, les nouvelles publications de la page en question génèrent une notification. Mis dans les faits, cette alerte n’est pas aussi automatique que LinkedIn ne veut bien essayer de nous le faire croire.

Un formulaire de génération de leads pour les pages

LinkedIn commence à déployer un formulaire de génération de leads sur les pages classiques, peu de temps après en avoir ajouté aux pages produits. Pour vérifier si vous l’avez déjà, rendez-vous en mode admin dans votre onglet « statistiques ». Une entrée « Prospects » apparait ? Si c’est le cas, vous serez redirigé vers la splash page derrière le bouton « modifier la page ». Et là, il vous restera à activer le bouton, puis choisir votre appel à l’action (contact avec l’équipe commerciale, demande de démo, demande d’essai gratuit), préciser l’URL de votre politique de confidentialité, ajouter un titre, une description… Puis attendre que les premières demandent arrivent, au départ de votre page LinkedIn.

Commenter des posts en tant que page

LinkedIn déploie la possibilité de commenter n’importe quel post public avec une page… dont vous êtes super admin ou content admin. Auparavant, il fallait se contenter de commenter les posts comprenant l’un des 3 hashtags de pages présélectionnés. Ou passer par une extension Chrome. Ou via un petit hack dans l’URL du post.

Génération automatique de sous-titres

LinkedIn lance, en version bêta, la génération automatique de sous-titres lors des directs audio (en anglais uniquement), eux-mêmes en version bêta depuis le début de l’année.

« Les sous-titres facilitent la compréhension du contenu et constituent une autre méthode pour l’assimiler. Les membres peuvent désormais tirer parti des événements audio dans les endroits où la lecture audio n’est pas possible ou autorisée, comme aujourd’hui, lorsque j’ai oublié mes écouteurs à la maison », s’est amusé Christian Byza, product manager de LinkedIn, en annonçant cette nouvelle fonctionnalité.

Pour rappel, les sous-titres sont déjà générés automatiquement lors des live vidéo… en langue anglaise.

Statistiques de posts plus avancées pour les profils…

LinkedIn améliore les statistiques de tous les posts publiés par des profils, tant sur la forme (design rafraîchi) que dans le détail des données. Au menu : impressions des publications et ventilation démographique. Avec de nombreux filtres à la clé : fonctions, localisations, secteurs, séniorité, taille de l’entreprise, entreprises…

Quelques jours plus tôt, LinkedIn avait commencé à déployer pour les profils en mode « créateur » des stats globales liées à l’affichage (impressions) et à l’engagement (interactions) de leurs contenus, sur 7, 14, 28, 90 ou 365 derniers jours.

… Et statistiques plus poussées pour les pages

LinkedIn a ajouté un bouton « voir les statistiques » sous les publications des pages. Celui-ci mène droit à des stats plus complètes en termes de portée (impressions et impressions uniques), d’engagement (clics, taux de clic, réactions, commentaires, partages), et de caractéristiques « démographiques » (fonctions, localisations, entreprises). Y compris, comme on peut le constater sur ma capture d’écran, pour les vidéos (vues, viewers et minutes vues).

Compétences associées à chaque expérience

LinkedIn annonce en marge d’une newsletter truffée de données intéressantes signée par sa chief economist que les profils pourront, de façon « imminente », associer des compétences à chacune de leurs expériences professionnelles et de leurs formations certifiantes.

Par ailleurs, tous les recruteurs utilisant la solution premium Talent Solutions verront apparaître une correspondance de compétences dans leurs résultats de recherche.

Un chemin d’apprentissage « personnalisé »

LinkedIn encourage à se former davantage en ligne, par le biais d’un « Pathfinder« , qui mène à LinkedIn Learning. Le principe est simple : vous indiquez ce que vous souhaitez améliorer et LinkedIn vous dirige vers les vidéos nécessaires. Le premier mois est gratuit.

Davantage de stats pour les groupes

Les groupes LinkedIn, pratiquement à l’abandon depuis plusieurs années, mettent désormais à la disposition de leurs admins des stats un peu plus poussées, pour analyser la croissance du nombre d’abonné.e.s et pour mesurer le taux d’engagement. On est loin des stats de pages… Mais serait-ce le signal d’une prochaine renaissance ?

Inviter à suivre une page depuis l’app

Il est désormais possible d’utiliser les 100 crédits mensuels d’invitation à rejoindre une page entreprise depuis l’application mobile. Jusqu’ici, les admins de pages devaient se contenter d’inviter leurs relations depuis un ordi.

Attention, toutefois, les filtres ne sont pas identiques sur l’appli et sur ordi. Dans l’app, impossible de filtrer (jusqu’ici) par localisation.

Par ailleurs, il se murmure que toutes les personnes qui ont lié leur profil à une page pourront bientôt inviter leurs relations à suivre cette page, comme c’est déjà le cas pour les seuls admins d’une page.

400 secteurs possibles pour les pages

LinkedIn a mis à jour la liste des secteurs susceptibles de caractériser les pages entreprises. Au total, il y en a désormais plus de 400.

Il n’y a malheureusement pas de liste accessible directement depuis le champ ‘secteur » qui s’affiche dans la fenêtre regroupant les infos de base (accès via « modifier la page »). Mais vous pouvez trouver le secteur qui vous correspond le mieux dans cette liste prévue au départ pour les développeurs. Puis modifier éventuellement le secteur auquel est associé votre page.

Nouvelle navigation dans le campaign manager… et export des résultats

La nouvelle navigation à gauche de l’outil publicitaire de LinkedIn (le « campaign manager »), un chouïa plus simple et intuitif que le précédent, permet de préciser les segments à cibler, créer des groupes de campagnes, faire de l’A/B testing, analyser et configurer le suivi des conversions, gérer les formulaires, etc. Et ce nouveau menu est rétractable.

Par ailleurs, LinkedIn a ajouté une fonction d’export (fichier CSV) à son rapport sur l’engagement des entreprises, histoire d’analyser et de hiérarchiser les comptes, mais surtout de partager les données avec d’autres personnes qui n’utilisent pas LinkedIn Campaign Manager.

LinkedIn met en doute les liens externes

Comme Facebook, LinkedIn tente encore un peu plus de maintenir « ses » internautes dans la plateforme en mettant en doute la sécurité des liens externes via une page intermédiaire.

Créer une newsletter de page

Quelques mois après avoir ajouté l’outil de publication d’articles aux pages entreprises, LinkedIn déploie les newsletters, qui s’appuie sur cet outil, comme c’est le cas sur les profils passés en mode créateur.

Pas sûr.e d’y avoir accès ? Vérifiez sur votre page en cliquant dans la boîte de publication sur « article ». En haut, au plein centre, vous avez « Créer une newsletter » ? Normalement, si vous avez plus de 150 abonné.e.s, c’est désormais le cas.

Le principal avantage pour les marques est la possibilité de notifier leurs abonné.e.s à chaque nouvelle édition. Les alertes mails, elles, sont optionnelles.

Un outil d’analyse des compétences (+évolution)

LinkedIn offre, en accès libre, un nouvel outil d’analyse des compétences, ainsi que de leur évolution) dans une vingtaine de pays (mais pas la Belgique !). Pour rappel, selon une récente étude de LinkedIn, les principales compétences pour un rôle donné ont changé d’environ 25 % entre 2015 et aujourd’hui et sont en passe de changer d’environ 40 % d’ici 2025,

Déploiement des pages « Produits »

LinkedIn déploie les pages #produits bien au-delà du secteur des logiciels informatiques. La possibilité de vous en créer une se situe (peut-être déjà) dans le menu de votre page (en version « admin »), entre « accueil » et « contenu ».

Au bureau, en hybride ou à distance ?

LinkedIn permet d’ajouter un module à sa page d’entreprise pour afficher si le travail se fait essentiellement au bureau, en #hybride ou à distance ? Ce module s’active via la pop-up « éditer la page ».

Plus de données sous les posts des profils en mode « créateur »

LinkedIn annonce l’enrichissement des données liées aux vues de posts publiés par les profils.


« Du nombre total d’impressions aux statistiques d’engagement, vous pouvez maintenant voir ce qui fonctionne et où vous pouvez améliorer votre stratégie de contenu, explique LinkedIn aux profils passés en mode « créateur ». Nous proposerons d’autres informations et analyses dans les mois à venir »

Pause carrière

Dans la section « expériences » de votre profil, vous pouvez désormais ajouter une pause-carrière (pause tendresse ?).

Podcasts

LinkedIn lance une offre de podcasts (très anglo-saxons) provenant de créateurs de premier plan sélectionnés dans l’industrie par l’équipe LinkedIn News. Les épisodes sont dispos sur LinkedIn, mais aussi sur disponibles dans le monde entier sur LinkedIn et également sur Apple Podcasts, Spotify et de nombreux autres endroits où vous écoutez des podcasts.

Message privé depuis un commentaire

LinkedIn teste (ou commence à peine à déployer) la possibilité d’envoyer un message privé directement depuis un commentaire.

Vidéo de profil

LinkedIn améliore la visibilité des vidéos de profils (30 sec., uniquement mises en ligne via l’appli), ce qui devrait les rendre un peu plus stratégiques. Celles-ci seront en effet jouables partout, désormais, y compris dans les pages de résultats de recherches et depuis le fil d’actualités (posts, commentaires…). Avec statistiques spécifiques à la clé, que l’on peut filtrer (lieu, fonction…). En plus, les membres du réseau peuvent vous suivre ou vous envoyer un message directement depuis cette micro-vidéo.

Petit changement cosmétique en passant : le cercle qui indique la présence d’une vidéo « sous » la photo de profil n’est plus orange mais mauve… et gris une fois la vidéo jouée.

Lien cliquable en résumé

Sur iOS, les adresses mail et web (URL) introduites dans le champ « Infos » (ou « résumé » ou « about ») des profils sont désormais cliquables, alors que les 2600 signes possibles ne l’étaient pas jusqu’ici.

Il y a fort à parier qu’Androïd suivra rapidement, avant la version ordinateurs.

Sondages: une portée réduite

LinkedIn semble avoir mis un terme à la sur-représentation des sondages dans les fils d’actus. Sans doute en réduisant fortement le poids des votes dans son algorithme. « Il y a effectivement 3 fois moins de portée pour le même volume d’engagement », selon mon collègue Richard van der Blom (Just Connecting – LinkedIn & Social Selling Training HUB).

Newsletter dans la sélection de contenus

Une newsletter peut intégrer le carrousel « Sélection de contenus ».

Quelques semaines à peine après leur déploiement pour les profils, en particulier ceux passés en « mode créateur », LinkedIn permet de les promouvoir, dans la section « Notre sélection » (« Featured ») des profils.

Vérification des salariés

Les admins peuvent commencer à « vérifier » les employé.e.s associés à la page entreprise

LinkedIn avance (trop) timidement dans le chantier des profils associés abusivement aux pages entreprises. Désormais, les super admins peuvent limiter l’accès à l’onglet « My company » des pages qu’ils/elles gèrent, en précisant une structure de mails pour limiter l’accès.

Sonner la cloche

LinkedIn déploie lentement la fonction « cloche », qui permet de s’abonner à un profil de 1er niveau ou à une personne que l’on suit, pour recevoir une notification à chaque nouvelle publication (les cloches de pages devraient suivre en 2022).

Dans les faits, non seulement le déploiement de la cloche est loin d’être achevé, mais elle ne semble fonctionner que dans environ 10% des cas.

« Services » enrichis

Il est désormais possible d’ajouter jusqu’à 8 médias dans une page « services ». Il est également possible, désormais, de lier cette page à une page entreprise (et vice-versa).

LinkedIn teste son Clubhouse (live audio)

LinkedIn devrait déployer avant l’été son service de live audio, depuis les fiches « événements ». Ce nouveau plagiat de Clubhouse est disponible en version bêta pour environ 3.000 membres privilégiés.

Vous avez repéré une coquille… ou une autre nouveauté sur LinkedIn ? N’hésitez pas à me contacter !

Xavier Degraux

Write a response … Close responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like