Si vous publiez régulièrement des contenus depuis Linkedin, réjouissez-vous ! Le réseau social professionnel va en doper la visibilité, via un nouveau mode de profil, baptisé « créateur ». Explications.

Linkedin déploie un mode « créateur ». Il s’agit d’un statut que vous choisissez vous-même, sans compensation financière (pour le moment ?). Contrairement à l’étiquette d’influenceur que la filiale de Microsoft confère elle-même à un sous-ensemble plus restreint de leaders d’opinion.

5 hashtags mis en avant

Le mode « créateur » est accessible depuis le tableau de bord. Il permet aux profils qui publient des contenus sur la plateforme aux 740 millions de membres d’ajouter jusqu’à 5 hashtags. Objectif : indiquer les sujets sur lesquels ces profils postent le plus souvent. Par exemple #MarketingDigital et #RéseauxSociaux dans mon cas. Voire #LinkedinWithXD 😉

Ces hashtags sont affichés juste en-dessous du champ « titre » (« headline »), tout en haut des profils. Contrairement aux 3 hashtags de veille accordés aux pages entreprises, les 5 hashtags de profils sont donc publics.

Illustration du mode « créateur » sur un profil Linkedin – Copyright : Linkedin

Il y a une autre raison d’activer le mode « créateur » de votre profil. Les sections « Sélection de contenus » (« Featured » en anglais) et « Activités » (« Activities ») sont en effet déplacées en haut du profil. Afin d’afficher votre contenu de manière plus visible. Ce qui descendra de facto la section « Infos » (« About »).

Bouton « suivre » affiché par défaut en mode créateur

Le bouton « Se connecter » descend lui aussi d’un cran. Par défaut, il est tout simplement remplacé par « Suivre ». « Afin de vous aider à engager votre communauté et à vous constituer un public », précise Linkedin.

Pour rappel, suivre un profil Linkedin vous permet d’en voir (certains) posts dans votre fil d’actualités, sans que cela ne soit réciproque. Pour transformer cette relation à sens unique en relation de 1er niveau, il faut donc privilégier se « connecter ». Ce qui peut également se faire depuis un profil qui a mis en avant le bouton « Suivre », en cliquant sur le bouton « Plus ».

Mode créateur : Linkedin Live en arrière-plan

Enfin, si vous utilisez LinkedIn Live, il y a une autre bonne nouvelle. L’arrière-plan de votre profil affichera désormais votre diffusion vidéo en direct lorsque vous commencerez à streamer. Ce qui contribuera à accroître la visibilité de votre contenu. Et vous permettra de donner rendez-vous à votre communauté plus facilement qu’aujourd’hui.

Linkedin Live : diffusion en arrière-plan des profils – Copyright : Linkedin

« Nous espérons que ces nouveaux outils vous aideront à vous sentir vu et représenté, indique Linkedin. Et que vous les ajouterez à votre profil – parce que votre profil n’est complet que s’il est entièrement à votre image ».

Pronoms et genres

Dans cette même optique, le site de réseautage professionnel permettra aux utilisateurs d’ajouter leurs pronoms de genre préférés à leurs comptes aux États-Unis, en Grande-Bretagne, en Suède, au Canada et en Irlande.

Les utilisateurs de ces cinq pays (pourquoi pas tous ?) pourront désormais indiquer sur leurs profils s’ils préfèrent être désignés par les pronoms neutres « ils » ou « eux » plutôt que « lui » ou « elle ».

« 70% des demandeurs d’emploi estiment qu’il est important que les recruteurs. Et les responsables du recrutement connaissent leurs pronoms de genre, et 72 % des responsables du recrutement sont d’accord et pensent que c’est une preuve de respect », indique Linkedin.

Vidéo de profil

Même si ce n’est pas techniquement lié à l’activation du mode « créateur » non plus, Linkedin a annoncé simultanément l’arrivée des vidéos de profil (« video cover story »). Cette nouveauté intervient quelques mois après que Linkedin ait ajouté un segment vocal de 10 secondes. Ce « vocal » est affiché juste à côté des noms de famille. Pour en faciliter la prononciation (activation via l’app mobile).

Linkedin : les vidéos de profil arrivent… – Copyright : Linkedin

Une fois que vous aurez ajouté votre histoire de couverture, un anneau orange apparaîtra autour de votre photo de profil. Et un aperçu de votre vidéo sera joué automatiquement dans le cadre de votre photo. « N’oubliez pas que des fonctions de sous-titrage seront bientôt disponibles », précise le communiqué de Linkedin.

Pour Tomer Cohen, chef de produit chez LinkedIn, « vous pouvez utiliser cet espace pour vous donner un angle plus humain. En décrivant quelque chose de vos intérêts ou de vos aspirations qui n’apparaîtrait peut-être pas dans votre CV ».

L’effet « Harry Potter »

Ces messages vidéo sont diffusés automatiquement lorsque des personnes visitent votre profil. Ce que Cohen appelle l’effet « Harry Potter », en référence au journal animé « Daily Prophet »…

Pour l’instant, ces vidéos de profil n’apparaîtront que dans votre profil. Mais à terme, les images animées pourraient également s’étendre aux résultats de recherche.

Il faut dire que, selon une enquête réalisée par LinkedIn, 61 % des demandeurs d’emploi ont déclaré que la vidéo enregistrée pourrait être la prochaine itération de la lettre de motivation traditionnelle. Et près de 80 % des responsables du recrutement affirment que la vidéo joue un rôle important dans la sélection des candidats.

Indépendants ? Listez vos services !

Pour les indépendant.e.s, les « services fournis » semblent également gagner en visibilité. Sans doute parce qu’ils feront pleinement partie du projet de marketplace que LinkedIn a commencé à lancer en février… Et qui devrait apparemment être complètement opérationnel d’ici septembre.

Reste que, pour le moment, il n’y a aucun lien depuis les services fournis vers un quelconque moyen de paiement. Contrairement aux plateformes dédiées comme Freelancer.com ou Fiverr…

Et un clone de Clubhouse de plus, un !

Linkedin a un planning chargé.Quelques jours avant ces annonces, le réseau social professionnel a en effet annoncé le lancement imminent d’un clone de Clubhouse. Comme Facebook, Twitter, Spotify, Discord ou Slack…

Le clone de Clubhouse signé Linkedin – Copyright : Linkedin

À l’instar de Clubhouse , on peut constater sur le visuel partagé par Linkedin un plateau de conférenciers et un nombre de personnes qui écoutent le live.

Il existe également des outils permettant de rejoindre et de quitter la salle. De réagir aux commentaires. Et de demander la parole. Du moins si l’on en croit les captures d’écran de l’interface découvertes pour la première fois dans l’application Android de LinkedIn par le rétro-ingénieur Alessandro Paluzzi.

Test de l’audio social dans les événements et les groupes

LinkedIn estime que sa fonctionnalité audio live se distinguera des autres car elle sera liée à l’identité professionnelle des utilisateurs, et pas seulement à un profil social.

« Nous effectuons des tests préliminaires pour créer une expérience audio unique liée à votre vie professionnelle, a déclaré à TechCrunch la porte-parole de Linkedin. Nous regardons comment nous pouvons nous servir de l’audio dans les événements ou dans les groupes. Pour donner à nos membres encore plus de moyens de se connecter à leur communauté ». 

Xavier Degraux

Formation

Masterclass Linkedin: comme gérer son profil comme un.e pro ?

Profils marketing, RH, sales…

You might also like