Vous êtes actif.ve dans le marketing digital ? Vous avez pris des vacances ou carrément passé tout l’été loin des réseaux sociaux ? À l’approche de la rentrée, ce petit récapitulatif des actus Linkedin, Instagram, Facebook, Whatsapp, Twitter, Snapchat et consorts, est fait pour vous !

Les réseaux sociaux ont profité de l’été pour sortir quelques nouvelles fonctionnalités, se refaire une beauté, se repositionner, accélérer… Découvrez les infos que vous avez (peut-être) loupées !

Instagram

  • Les social media managers et les community managers ont de quoi rentrer heureux. Instagram permet enfin de programmer les photos et les vidéos (mais pas encore les stories), depuis le Facebook Creator. Sérieux gains de temps en vue !
  • Les créateurs de filtres en réalité augmentée (AR), eux, vont avoir davantage de boulot dans les prochaines semaines…. Tous les utilisateurs d’Insta, au premier rang desquels les annonceurs, les marques et les influenceurs évidemment, peuvent utiliser l’appli Spark AR pour créer leurs propres effets. Un bouton « more effects », avec tags associés (selfies, amours, humeurs, etc.), a vu le jour dans les stories. Il se trouve tout à la fin des filtres propriétaires. Le tout sonnant comme un nouveau plagiat de Snapchat, singulièrement de son « Lens Explorer »…
  • Instagram a aussi profité de l’été pour augmenter le nombre de pays dans lesquels il teste des publications… sans afficher publiquement leur nombre de likes ou de vidéos vues. L’étude est désormais en cours dans 6 pays : en Australie, au Brésil, au Canada, en Irlande, en Italie, au Japon et en Nouvelle-Zélande. Pour rappel, Instagram vise à construire une expérience utilisateur plus « saine », plus « authentique ». Par exemple en mettant un terme à la course aux likes. Avec quel impact pour les utilisateurs, les influenceurs et les médias ?, s’interroge intelligemment Barbara Chazelle (France Télévisions, Prospective et MediaLab).
  • Selon The Verge, Facebook développe pour Instagram une app’ de messagerie appelée « Threads ». Elle aurait pour spécificité de promouvoir en permanence l’activité de ses amis les plus proches, en automatisant la publication de leur position, de leur vitesse, de leur niveau de batterie… On se souviendra que Facebook veut unifier les messageries de Facebook, Whatsapp et Insta (dont il a coupé les développements de messagerie en avril dernier).

Linkedin

  • Linkedin a modifié l’algorithme qui détermine les contenus affichés dans le fil d’actualités de ses utilisateurs. En le centrant davantage sur leurs centres d’intérêts professionnels que sur les contenus les plus viraux qui circulent dans leur réseau. Les relations de 1er niveau, l’historique d’interaction, les expériences communes et les centres d’intérêts mentionnés dans les profils (groupes, hashtags, pages, influenceurs…) deviennent donc un peu plus capitaux.
  • Côté mobile, Linkedin a enfin repensé la fonctionnalité « à proximité » de son application (on vous explique comment l’utiliser). Si elle utilisée intelligemment par les organisateurs.trices d’événements, elle pourrait faire un malheur dans l’univers du networking.
Formation

Apprenez à utiliser Linkedin comme un.e pro

découvrez le programme

Facebook

  • Facebook a modifié au coeur de l’été ses conditions générales. Désormais c’est officiel, nos données personnelles ne sont pas/plus revendues. (Ne pas rire)
  • Les groupes Facebook secrets, c’est (bientôt) ter-mi-né ! Facebook, qui tente de concrétiser ses promesses de confidentialité accrue, a annoncé son intention de se concentrer sur les groupes publics et les groupes privés. Sauf qu’il évoquant en même temps des groupes privés visibles et des groupes privés cachés. La différence entre les actuels « groupes secrets » et les futurs « groupes privés cachés » ? À part la terminologie, on ne voit pas (encore ?)… Et quoi qu’il en soit, Facebook continuera à « tout savoir », comme l’a souligné Siècle Digital.
  • En marge du salon VidCon, début juillet, Facebook a fait quelques pas supplémentaires en direction des créateurs de vidéos, encore trop souvent collés à YouTube aux goûts de Mark Zuckerberg. Concrètement, les producteurs de vidéos peuvent désormais varier leurs sources de revenus. En choisissant les emplacements publicitaires (quitte à refuser les mid-rolls qui interrompent leurs plus courtes vidéos). En gérant des groupes de fans prêts à payer un abonnement pour accéder à des contenus bonus ou à des réductions. Et en leur offrant davantage de statistiques utiles pour leurs éventuels partenariats.

Twitter

  • Simplifier… Twitter a encore accéléré dans son virage grand public en sortant un nouveau design pour sa version desktop, qui n’avait plus vraiment bougé depuis une éternité (7 ans !). Outre le storytelling de ce redesign et la désormais traditionnelle vague de contestations qui suit une telle opération, on retiendra 3 choses. 1/Une UX plus cohérente avec l’app’, dès la page d’accueil, avec une colonne de gauche qui fait office de menu quasi complet. 2/ L’accent mis dans le fil sur la lisibilité des conversations. 3/ Une messagerie privée redimensionnée, pour ne pas dire surdimensionnée.
    L’histoire dira si ces changements suffisent pour attirer et fidéliser de nouveaux utilisateurs, Twitter peinant toujours à croître à ce niveau-là.

Snapchat

  • Snap, la maison-mère de Snapchat, voit-elle clair ? En tout cas, elle s’obstine, puisqu’elle lancera la 3ème version de ses lunettes connectées, Spectacles 3, en octobre. Avec deux caméras HD intégrées, cette fois (plus d’infos sur Journal Du Geek). Et qui dit double capteurs dit snaps en 3D… Et dans la foulée de l’expérience augmentée, le point fort de Snapchat, pour enfin rencontrer le succès ?

Google

  • Google+, le dernier échec en date dans le domaine des réseaux sociaux du géant de Mountain View, est à peine mort et enterré que Google lance, sur invitation et à New York uniquement, Shoelace, un nouveau social media hyperlocal. Cette application mobile « matche » des personnes qui sont à la fois situées dans les environs et qui partagent les mêmes centres d’intérêts. Comme un Tinder géolocalisé et a priori moins centré sur la fesse.
    D’après Cody Toombs (Androïd Police), la curation de profils et d’activités de Shoelace est réalisée par des êtres humains… Good luck à l’équipe Area 120 de Google, qui a pondu ce projet !

TikTok

Whatsapp

  • Whatsapp prépare le partage de ses propres stories vers d’autres réseaux sociaux, Facebook et Insta en tête. Mais sans lier les différentes plateformes du groupe et sans partager les données, a promis-craché leur maison-mère commune. En revanche, Facebook n’a pas (encore ?) officialisé la création d’une version desktop autonome de Whatsapp, donc sans lien avec l’app’ mobile.

Pinterest

  • Pinterest a beaucoup de retard dans la vidéo. Mais il n’a pas abandonné la piste… Un onglet dédié vient d’apparaître sur les comptes entreprises, la mise en ligne est grandement facilitée et des analytics plus poussées viennent d’apparaître. Mais, surtout, Pinterest offre désormais la possibilité de programmer la publication d’une vidéo. Ce qui méritait d’être… épinglé.

Tumblr

  • Tumblr ne valait plus un clou ! Entre le moment où Yahoo ! (Verizon) a racheté le dinosaure des réseaux sociaux, il y a deux ans, et sa revente, cet été, à WordPress Automattic (dont c’est le 1er achat), sa valeur est passée d’1 milliard de dollars à… moins de 3 millions. Pour rappel, en 2018, Tumblr (200 emplois) avait bloqué la publication de contenus pornos…

Telegram

Xavier Degraux

Ce récapitulatif vous a plu ? Il pourrait intéresser certains de vos contacts ? Merci déjà pour vos partages !

Un oubli ? Un info incomplète ? N’hésitez pas à m’envoyer un message privé !

Besoin d’une formation en réseaux sociaux dans votre entreprise (Linkedin, Instagram, Facebook, Twitter…) ?

Write a response … Close responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like