Le profil Linkedin d’Alexander De Croo

(Mise à jour 04/10/20 : le profil du Premier Ministre De Croo a été légèrement modifié après la publication de ce billet. Le titre du profil est actuellement rédigé dans les trois langues nationales.)

Alexander De Croo (Open VLD), Premier Ministre du gouvernement belge, est présent sur Linkedin depuis bientôt 3 ans. Mais il n’utilise pas (encore ?) le réseau social professionnel à son plein potentiel. Voici pourquoi…

Contrairement à l’autre formateur de la coalition Vivaldi, Paul Magnette (PS), Alexander De Croo, à présent Premier Ministre belge, est actif sur Linkedin. Mais il n’y a pas endossé le costume… Loin de là !

1. Un profil uniquement rédigé en néerlandais

Alors que Linkedin permet la création de plusieurs versions linguistiques d’un profil, ce qui est particulièrement appréciable dans un pays comme la Belgique, Alexander De Croo n’a pas activé cette possibilité. 

Pire : alors qu’il était déjà Ministre fédéral avant son accession au Seize, l’unique version de son profil actuel est rédigée en langue néerlandaise. Punt aan de lijn. 

C’est d’autant plus surprenant que le quadragénaire gantois maîtrise parfaitement le Français et l’Anglais.

2. Des publications engageantes… à destination de la Flandre

Simple souci de cohérence avec son profil ou véritable stratégie de communication politique, Alexander De Croo ne publie sur Linkedin que des statuts en néerlandais, essentiellement à destination de sa propre communauté linguistique.

L’ancienne Première Ministre belge, par exemple, la Francophone Sophie Wilmès (MR), s’exprimait sur Linkedin dans les deux langues… Son prédécesseur, Charles Michel (MR), Président du Conseil européen, s’exprime forcément en Anglais.

Cela dit, alors qu’il est suivi par 43.000 personnes sur Linkedin (4 fois plus que Sophie Wilmès, deux fois plus que Charles Michel), Alexandre De Croo maîtrise l’outil de publication.

Contrairement à la majorité de ses collègues, Alexander De Croo publie en moyenne un post tous les 7 jours et atteint un taux d’engagement plus qu’honorable de 0,78%. Si il monétisait ses posts, comme pourrait le faire un influenceur, il pourrait même prétendre à environ 1.100 euros par publication.

3. Des relations peu internationales

Pour le moment, parmi les 995 relations directes d’Alexander De Croo que nous avons pu identifier sur Linkedin, 89% sont localisables en Belgique. Cet indice supplémentaire que son profil est encore très centré sur la Belgique, voire même sur la Flandre, devrait logiquement disparaître rapidement maintenant que l’homme grimpe sur le terrain international avec la vareuse de Premier Ministre belge.

Formation

Apprenez à utiliser Linkedin comme un.e pro

découvrez le programme

4. Une communication unidirectionnelle

Ce n’est pas spécifique à Alexander De Croo. Mais sur Linkedin, l’homme parle de lui, de lui, et encore de lui. Et il ne like, ne commente et ne partage aucun post. Même sa photo de couverture, qui trône juste au-dessus d’une photo de profil quasi parfaite (manque le regard caméra, pour inspirer davantage confiance), c’est encore lui ! 

Et si sa ligne éditoriale est axée autour de son nombril davantage que vers ses cibles, sa communication est, sans surprise, très unidirectionnelle, très « top-down », à l’ancienne. Linkedin est un réseau… social ? Lui, comme tant de ses collègues, tous partis confondus, n’est pas dans l’échange public, pas dans la recherche de conversation, même si cela pourrait être riche… et caresser l’algorithme dans le sens du poil, pour favoriser la visibilité de ses publications.

5. Un profil qui reste à optimiser 

Impossible de reprocher à Alexander De Croo de ne pas encore avoir modifié le titre de son profil, évidemment. Mais le Premier Ministre tout frais désigné aurait pu se créer un profil à la hauteur de ses ambitions, ou au moins de ses responsabilités.

Outre l’usage des langues française et anglaise, sur lequel je ne reviendrai pas, Alexander De Croo pourrait par exemple activer des champs particulièrement bien référencés par Linkedin : le résumé, très utile pour densifier ses mots-clés, la section très visuelle « featured » et le champs des compétences. Comme l’a fait Charles Michel, par exemple.

Bref, Monsieur le Premier Ministre Alexander De Croo, à qui je conseillerais aussi de revoir les paramètres de son compte, pourrait m’envoyer un message ou me téléphoner pour que je le coache, pour profiter pleinement de la plateforme… Vous aussi ;-?

Xavier Degraux

Show all responses Close responses

One Reply to “5 raisons pour lesquelles Alexander De Croo n’est pas encore Premier Ministre… sur Linkedin”

  1. Article pile d’actualité, avec un culot qui est à la hauteur de sa qualité, et un brin d’impertinence qui ne devrait pas déplaire à notre nouveau Premier. J’espère qu’il te contactera. Et entretemps, il a modifié son profil (mais pas encore activé les langues). Merci ton site qui recèle des mines d’infos utiles et que je recommanderai lors de mes formations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like