Avec ses 11,53 millions d’habitants, dont 10,86 millions d’internautes (94% de la population, contre 89% l’an dernier), la Belgique ne compte évidemment pas parmi les pays les plus importants sur la carte mondiale du digital.

Pourtant, depuis plusieurs années, et pour le plus grand bonheur des professionnels du marketing digital actifs en Wallonie, à Bruxelles et en Flandre, We Are Social et Hootsuite s’intéressent aux Belges (parmi 39 autres marchés analysés, il est vrai) pour établir leur rapport annuel.

Ce document de référence, publié fin janvier 2019, délivre les dernières données et tendances internationales du digital, du social media, du mobile et du e-commerce (résumé en français). J’en ai extrait les seules statistiques belges, en comparant cette livraison 2019 avec les chiffres-clés de janvier 2018 quand c’était possible. Les voici, en infographies et sous forme de liste…

  • Les 10,86 millions d’internautes belges passent en moyenne 5h01 sur Internet chaque jour (soit 2 petites minutes de moins qu’un an plus tôt), dont une durée d’1h43 sur un support mobile (smartphone ou tablette). La moyenne des 40 pays étudiés se situent à… 6h42 (dont 3h14 via mobile).
  • À peine 18% des internautes belges disent utiliser leurs commandes vocales, par exemple pour lancer des recherches, contre 39% en moyenne dans l’étude de We Are Social / Hootsuite.
  • 36% des Belges qui surfent le font en se protégeant de la publicité par un ad-blocker (contre 34% l’an dernier), alors qu’au niveau mondial ce chiffre atteint désormais 47%.
  • Le taux de pénétration des réseaux sociaux en Belgique se situe actuellement à 65%. Autrement dit, 65% de la population belge (45% sur l’ensemble des 40 pays analysés) est active sur au moins un réseau social. Et si l’on se concentre sur les individus de plus de 13 ans (âge minimum pour créer un compte Facebook, officiellement en tout cas), le taux de pénétration atteint 77% (monde : 58%). Dans les deux cas, par rapport à janvier 2018, il s’agit d’une stagnation, après de nombreuses années de croissance.
  • 57% des Belges consomment les médias sociaux sur mobile, alors que 88% possèdent un téléphone portable (smartphone ou autre modèle).
  • En moyenne, les Belges passent 1h31 par jour sur les réseaux sociaux, soit 3 minutes de moins que 12 mois plus tôt… et 45 minutes de moins que la moyenne de l’étude (2h16). On notera par ailleurs qu’à peine 13% des Belges actifs sur les réseaux sociaux déclarent l’être (aussi) pour des raisons professionnelles, alors que l’étude affiche un score moyen, dans les 40 pays étudiés, de 24%.
  • Si on zoome sur l’usage de Facebook en Belgique (7,5 millions de comptes actifs selon l’étude, un peu moins selon nos propres chiffres), donc sur 72% des Belges de plus de 13 ans, on constate qu’ils laissent sur la plateforme de Mark Zuckerberg 7 commentaires par mois, en moyenne, et qu’ils cliquent sur 11 publicités.
  • Donnée plus technique, qui ravira les community managers et les digital managers en quête de repères : en Belgique, la portée moyenne des pages Facebook se situe désormais à 5,1%, contre une moyenne internationale de 6%. Et le taux d’engagement est lui aussi en-dessous de la moyenne, à 3,5% (3,8% dans le monde), contre 8,13% l’an dernier !
  • 36% des Belges de plus de 13 ans sont actifs sur Instagram, 30% sur Snapchat et 11% sur Twitter (contre respectivement 15%, 5% et 4% au niveau mondial). Difficile de ne pas lier la nette progression du nombre de comptes actifs sur Instagram, passé de 3 à 3,75 millions (+25%), et la chute de Snapchat (-9,2%), à près de 3 millions de comptes tout de même…
  • La Belgique digitale est toujours caractérisée par un taux de pénétration élevé de Linkedin, puisqu’il se situe, chez les personnes majeures (18+), à 39%. Il y a donc 3,2 millions de comptes Linkedin belges, actifs mais souvent très mal utilisés !
  • 68% des internautes belges ont acheté en ligne au cours du dernier mois. Chacun.e d’entre-eux/elles a dépensé en moyenne, sur l’ensemble de 2018, 825 dollars (720 EUR) en e-commerce, ce qui correspond à 7% de leurs achats.
  • 47% des Belges actifs en ligne accèdent désormais à des services bancaires, 6 points de pourcentage de plus que la moyenne mondiale.
  • Utiliser son smartphone pour régler ses achats en magasin via un portefeuille mobile (Apple Pay, Google Pay…) est un usage en nette progression puisque cela concerne désormais 37% des internautes belges.
  • Enfin, on retiendra que 4,4% des internautes belges déclarent posséder une forme ou une autre de crypto-monnaie.

Xavier Degraux

Aidez-moi à grandir ! Si vous pensez que l’une de ces statistiques belges peut intéresser un.e collègue, merci de partager cet article !

Write a response … Close responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You might also like