Conseils et formations en réseaux sociaux, inbound et marketing de contenu
Tél. +32 (0)478.359.356

Voici le classement des ventes 2017 de la presse quotidienne belge francophone

Voici le classement des ventes 2017 de la presse quotidienne belge francophone

Presse quotidienne belge francophone ventes 2017 CIMComment se portent les ventes de la presse quotidienne belge francophone ? Combien d’exemplaires sont encore vendus, chaque jour, que ce soit en version papier ou, de façon marginale, via le web ? Qui de Rossel (Sud Presse, Le Soir, L’Echo…), d’IPM (La Dernière Heure, La Libre…) ou de L’Avenir s’en sort le mieux en termes de diffusion payante globale ?

Alors que semble se profiler une nouvelle consolidation du secteur, autour de la probable revente de L’Avenir par Nethys (à Rossel ?), les chiffres 2017 du CIM dévoilés par lavenir.net ont de quoi inquiéter tous les acteurs… L’an dernier,print et digital confondus, le marché de la presse quotidienne belge francophone a encore reculé, de 5,49%.

Les titres populaires en forte chute

Cette moyenne sectorielle ne masque aucune hausse. Tous les titres sont en recul, plus ou moins fortement. Et c’est La Dernière Heure qui truste la première place de ce classement négatif. En vendant 37.432 exemplaires par jour en 2017, le titre populaire d’IPM a vu ses ventes chuter de 9,14%. Un incident de parcours ? Pas vraiment… Sur 10 ans, les chiffres de La Dernière heure ont reculé de près de 55%, pendant que Le Soir perdait 30%, La Libre 25%, L’Echo 12%…

Du côté de Sud Presse (La Meuse, La Province, La Nouvelle Gazette et Nord Eclair), qui est largement en tête du classement des sites internet les plus populaires, ce n’est guère beaucoup mieux. Le titre reste leader, en chiffres absolus, mais l’an dernier, malgré une politique éditoriale toujours plus racoleuse, les ventes ont régressé de 8,83% (soit un total de 80.592 exemplaires).

Des « quality papers » en souffrance aussi

Entre La DH et Sud Presse, dans le classement des évolutions annuelles de ventes : L’Echo. Le journal économique et financier, qui tente un élargissement éditorial, accuse une nouvelle chute, de 8,94%, à 15.880 ventes quotidiennes.

Les autres « quality papers » souffrent aussi. Mais dans une moindre mesure. Le volume des ventes de L’Avenir et du journal Le Soir a baissé de 3,22% dans les deux cas, à respectivement 77.677 et 64.843 exemplaires, pendant que celui de La Libre atteignait 34.577 exemplaires (-1,81%).

Xavier Degraux

Xavier Degraux
Consultant, formateur et conférencier en médias sociaux et en marketing de contenu, Xavier Degraux accompagne des entreprises, des institutions, des marques et des personnalités dans leurs développements numériques.

Laisser un commentaire