Médias sociaux : conseils et formations
Tél. +32 (0)478.359.356

VIDEO : comparer les vues sur YouTube, Facebook ou Twitter n’a aucun sens

VIDEO : comparer les vues sur YouTube, Facebook ou Twitter n’a aucun sens

Vidéo youtube facebook twitter

 

Quand j’entends des journalistes s’extasier devant les milliers de vidéos vues (sur Facebook) d’un jeune humoriste plus malin que drôle, ou quand je vois devenir viraux des graphiques comparatifs « nombre de vues YouTube vs Facebook », je mange des pommes et des poires, pour me calmer.

Parce que NON, NON et re-NON, le terme « vidéo vue », qui semble être devenu le seul et unique critère de qualité d’une vidéo pour beaucoup de responsables marketing, d’agences média, d’annonceurs et de producteurs, ne signifie absolument pas la même chose sur YouTube (Google), Facebook, Twitter, Instagram (Facebook), Vine (Twitter), Snapchat ou encore Tumblr !

Résumons…

Sur YouTube, qui lance automatiquement son lecteur (auto-play) sur desktop avec le son, une vidéo vue est une vidéo qui a été jouée au moins 30 secondes, pré-roll non compris.

 

Sur Facebook, qui tente de tailler des croupières à YouTube (Google) depuis des mois, ce n’est rien de plus qu’une vidéo qui a été auto-déclenchée dans le fil des utilisateurs, sans le son (mute), pendant mimimum 3 secondes. Comme sur Instagram (Facebook) et Tumblr: une vue = 3 secondes sans le son et sans la moindre action de l’utilisateur…

 

Twitter se lance dans l’auto-play

Et Twitter, me direz-vous ? Twitter, c’est encore différent… et en train de changer, probablement pour contribuer à un modèle économique plus à même de réduire ses pertes et de faire rebondir son action en Bourse.

Jusqu’ici, une « vidéo vue » sur Twitter, c’est une vidéo (de maximum 30 secondes) volontairement cliquée par l’utilisateur. Jusqu’ici… Parce qu’après des mois de tests, Twitter a annoncé ce jeudi 16 juin 2015 qu’il allait progressivement changer la donne, sur Twitter.com, sur iOS (Apple) et, « plus tard », sur Androïd (Google).

Prochainement, les vidéos Twitter natives (capturées directement via l’app… ou via l’outil publicitaire de Twitter), ainsi que les formats GIF (images animées) et les Vine (vidéos de 6 secondes prises en stop motion dans une app’ dédiée), se déclencheront automatiquement dans le fil des Twittos, sans le son. Et une vidéo vue, ce sera… une vidéo vue « au moins 3 secondes » dans le lecteur vidéo étendu de Twitter. Et pour que ce lecteur apparaisse, il faudra que l’utilisateur ait cliqué sur la vignette qui, pour rappel, aura été auto-déclenchée. Vous me suivez toujours ?

Capture d’écran 2015-06-19 à 14.49.05

D’après Twitter, tout le monde y gagnera. Les utilisateurs ET les annonceurs.

Nous avons constaté que les utilisateurs appréciaient davantage l’expérience de lecture automatique, générant plus de vues et d’engagement pour les annonceurs :

● Les utilisateurs étaient 2.5 fois plus susceptibles de préférer les vidéos en lecture automatique que d’autres méthodes de visionnage (ex : le click-to-play et l’aperçu en miniature de la vidéo).
● Les utilisateurs se rappellent également mieux des vidéos en lecture automatique. D’ailleurs, nous avons constaté +14% de mémorisation des vidéos par rapport aux autres formats vidéo.
● Côté marques, nous avons constaté une hausse de 7% du taux de visionnage des Vidéos Sponsorisées au cours de nos tests autoplay.

Tableau récapitulatif à mettre à jour

Bref, avec cet énième changement, Marketing Land devra à nouveau revoir ce tableau de synthèse, très utile pour les responsables marketing, les agences média, les annonceurs et les producteurs de vidéo.

Xavier Degraux (@xdegraux), consultant et formateur en video marketing

Xavier Degraux
Consultant, formateur et conférencier en médias sociaux et en marketing de contenu, Xavier Degraux accompagne des entreprises, des institutions, des marques et des personnalités dans leurs développements numériques.

Laisser un commentaire